X = 325 #ChallengeAZ 2017

325 actes notariés


C’est le nombre d’actes trouvés dans les archives notariales concernant mon ascendance directe. A ce chiffre, il faut ajouter 57 actes impliquants des collatéraux (contrats de mariage…) et 22 actes relatifs à l’histoire d’un village ou d’une communauté (assemblées d’habitants, fondation d’école…).

Les graphiques ci-dessous ne prennent en compte que les 325 actes familiaux.

  • Typologies du corpus

Capture d’écran 2017-06-27 à 23.04.18.png

 

Graphique 1 – Répartition par types d’acte

Sur les 14 typologies d’actes, 3 sont des regroupements d’actes plus ou moins similaires.

« Vente » regroupe à la fois les ventes immobilières (maisons, bâtiments, terres) majoritaires et quelques ventes mobilières (objets, récoltes) plus rares.

– « Baux » regroupe les baux à ferme, à loyer et à rente (+ la bail à vache de Marguerite)

Divers regroupe les actes orphelins, présents qu’à une seule reprise dans le corpus ou difficilement classables (34 actes)

  • Le corpus dans le temps

Ces 325 actes sont assez bien répartis entre le XVIIIe siècle et le XIXe siècle, 160 pour le premier et 159 pour le second. 6 actes datent de la fin du XVIIe.

 

Capture d_écran 2017-06-27 à 23.11.40

Graphique 2 – Répartition par siècles avec un état de la transcription 

  • Géographie du corpus

Capture d_écran 2017-06-27 à 23.17.32

Graphique 3 – Répartition par dépôts d’Archives départementales 

L’écrasante majorité des actes proviennent des Archives départementales de l’Essonne, produite par une demie douzaine d’études notariales situées dans le sud du département. Ce déséquilibre n’est du qu’à des raisons matérielles et essentiellement à la proximité et facilité d’accès à ce dépôt qui m’ont permis d’y passer de très longues et nombreuses journées. Cette inégale distribution a un impact direct sur la répartition des actes entre la branche maternelle implantée dans l’Essonne et ma branche paternelle originaire du Loiret. Sur les 325 actes, seulement 27 concernant mes ancêtres paternels soit seulement 8% du corpus.

Il ne s’agit ici que d’un état des lieux à un instant T, espérant dans 10 ans avoir doublé ce corpus, en avoir transcrit une grande partie et équilibrer la balance entre papa et maman.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s