L…Loyer #ChallengeAZ 2017

Le dimanche 15 juillet 1759, sont rassemblés à Mérobert Marie COLLAS veuve de Jean LASNIER, marchande de son état et plusieurs de ses enfants pour établir un bail à loyer à Jean LASNIER, marchand, leur fils et frère (1).

« (…)Furent présent Marie COLLAS marchande demeurante
à Mérobert veuve de Jean LASNIER vivant marchand audit Mérobert,
Louis François et Charles LASNIER marchand demeurants audit Mérobert
Jean PESCHARD maçon, Mathurin DUPUIS chartier demeurants audit lieu
de Mérobert, Jean Jacques MENARD chartier demeurant à Congerville, Louis
BAUJOU tailleur demeurant à Richarville et Laurent GRANGE (…)
Etants tous de présentes audit lieu de Mérobert.
Lesquels ont par ces présentes volontairement baillez et délaissez
à titre de ferme loyer et prix d’argent pour le temps et espaces
de neuf années et neufs dépouilles (…)
Jean LASNIER marchand demeurant aussy audit lieu de Mérobert et Marie Madeleine MARCILLE sa femme (…) »?

Jean LASNIER et Marie Madeleine MARCILLE forment un jeune couple, ils se sont mariés un mois auparavant à Saint-Escobille, le 11 juin. Et que faut-il à un jeune couple pour fonder un ménage ? Une maison pour vivre ? Un jardin pour manger ? C’est tout l’objet de ce bail.

« (…)c’est à sçavoir une maison grenier dessus, cave dessous, grange a costé, une petite étable grenier dessus, droit de communauté dans la cour, une portion de jardin à prendre du costé de Sr MARCILLE, le tout seis audit lieu de Mérobert avec la quantité de six septiers ou environ de terre labourable seis au terrain de Mérobert en plusieurs pièces et différents chamtiers (…) ».

Une maison, un jardin et un petit lopin de terre pour commencer dans la vie…Ce bail familiale a un coût…Jean et Marie Madeleine louent l’ensemble pour la somme de cinquante livres par an et devront s’en acquitter le 11 novembre.

« (…)moyennant le prix et somme de cinquante livres de ferme et loyer par chacun an payable le jour et feste de Saint Martin d’Hiver (…) ».

En date du 15 juillet 1759, ils sont déjà entrés en possession de la maison et des terres.

« (…)la jouissance a commencé pour les terres cy après à la levée des guérets de la présente année et pour la maison et bastiments
ainsy cy après au jour et feste de Saint Jean Baptiste dernière (…) »

En effet, la Saint Jean Baptiste tombe le 24 juin et la levée des guérets correspond aux premiers labours du printemps, ceux de la jachère, pour préparer la terre et l’ensemencer en blé d’hiver. Ce qui permettra à Jean LASNIER de profiter de la récolte dès la première année du bail. Il est question du « temps et espaces de neuf années et neufs dépouilles » ce qui correspond aux neufs prochaines récoltes, les dépouilles étant utiliser pour signifier la moisson et la battage des grains, on dépouille les gerbes de leurs grains. Concernant la maison, on peut imaginer qu’ils se sont installés quelques jours après le jour de leur mariage.

Au cours de ces neufs années, le preneur sera le seul à profiter des récoltes.

« (…) Pour lesdits preneurs en jouir en touts fruits proffits et revenus (…) »

Il n’y pas d’avantage sans inconvénient. En contre partie, Jean LASNIER sera soumis à de nombreuses obligations tant pour la maison que pour les terres. Il devra :

  • Entretenir la maison

« (…) s’y obligent solidairement de faire leurs demeures actuels dans lesdits bastiments les garnir de meubles et effets exploitables pour sureté des loyers cy après, de faire faire les réparations locatives (…) ».

Point d’assurance loyer impayé à l’époque, l’ameublement de la maison servira de garantie si Jean LASNIER ne s’acquitte pas des 50 livres annuelles en temps et en heure.

  •  Entretenir et cultiver le jardin

« (…) de bien laboureur fumer cultiver ledit jardin, entretenir les arbres étants en yceluy (…) »

  • Entretenir les terres

« (…) de bien et duement labourer fumer entriner lesdites terres par solles et faisant convenables sans pouvoir les dessoler dessaisonner ny déffraichir,
de convertir en fumier les pailles et fourages qui produiront
annuellement lesdites terres pour servir à l’amandement d’ycelles (…) »

En ce qui concerne les cultures, il devra respecter les cycles agricoles, ne pas cultiver d’une année sur l’autre la même espèce de céréales sur la même parcelle et surtout amender les terres, c’est à dire améliorer le sol par diverses opérations de fertilisation comme le fumage.

  •  Payer les droits seigneuriaux

En plus du loyer annuel versé à Marie COLLAS, Jean LASNIER devra régler les droits seigneuriaux attachés à la maison et aux terres.

« (…)de payer les dixmes, champarts, cens et droits seigneuriaux (…) »

Enfin, il ne pourra pas sous louer la maison et les terres sans le consentement de Marie COLLAS, sa mère, de ses frères et beaux-frères, tous ensemble propriétaires et bailleurs des biens.

« (…)lesdits preneurs ne pouront cedder ny transporter a qui que ce soit sans le consentement exprest et par écrit desdits bailleurs à laquelle veuve LASNIER lesdits preneurs fourniront autant des présentes
en forme exécutoire incessamment (…) ».

La même année et même mois, Marie COLLAS passe, cette fois, un bail à loyer en son unique nom avec l’un de ses gendres, Jean Jacques MENARD, pour des terres situées à Congerville où il demeure. Un mois auparavant, elle avait fait de même avec Louis LASNIER, un de ses fils, pour des terres situées à Mérobert.

Neuf ans plus tard, au terme du bail, celui-ci n’est pas renouvelé par Jean LASNIER, c’est Jean PESCHARD et Marguerite LASNIER, son beau-frère et sa soeur,  à qui Marie COLLAS afferme les mêmes biens pour neufs années au même montant et avec des avantages et obligations identiques.

(1) AD91_2E37/6

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s